Les techniques de la kinésiologue

La kinésiologie est à la croisée des chemins entre différentes méthodes comme la Médécine traditionnelle Chinoise, l’ostéopathie, la chiropraxie ou encore la psychologie.

test musculaire & compagnie

Les bases de la kinésiologue

Lorsqu’on entre en formation, le premier module obligatoire est le module « outils de base ». C’est à ce moment là, qu’on apprend les rudiments du métier de kinésiologue : le test musculaire, les premiers gestes à avoir en cas de sorties émotionnelles et comment mener la séance.

En effet, poser les questions au corps et au-à la client-e au bon moment, de la bonne manière, trouver les tranches de vie concernées par la problématique… Tout cela en continuant à tester le corps du-de la client-e, eh bien ça s’apprend. Et ça demande de la pratique.

On nous enseigne donc tout cela en début de cursus afin de pouvoir avancer de la manière la plus fluide possible ensuite. Les techniques de base sont les fondations de la pratique du-de la kinésiologue. On se constitue un nécessaire, comme on le ferait avant de partir en randonnée.

des bases communes à chaque kinésiologue

Les 3 techniques principales en kinésiologie

Il existe de nombreuses écoles de kinésiologie. Et pourtant chacune enseigne des bases communes, qui sont issues des courants fondateurs de la kinésiologie. On en compte 3 : le « Touch for Health », le « Three In One Concept » et le « Brain Gym ». Chacun apporte une dimension différente à la kinésiologie et des axes de compréhension variés au – à la kinésiologue. Quand une technique travaille sur les méridiens et se base sur les préceptes de la Médecine Traditionnelle Chinoise, une autre sera plutôt basée sur les neurosciences ou sur les différentes fonctions du corps.

chaque kinesiologue à ses propres techniques

La singularité de la kinésiologue

Ce qui fait, à mon sens, toute la richesse du métier de kinésiologue, c’est la possibilité de créer ses propres techniques. Il est tout à fait possible d’utiliser des pratiques qui ne sont pas directement liées à la kinésiologie, comme l’hypnose ou encore la libération cranio-sacrée. Même si les bases sont communes, chaque kinésiologue se constitue sa propre boite à outils et de fait, sa propre pratique. D’où l’importance du choix de son – sa praticienne en kinésiologie.

Les origines

Les bases de la kinésiologie

Ma pratique

Mes techniques à ton service