La kinésiologie, une pratique magique ?

Je ne compte plus le nombre de fois où l’on m’a demandé s’il fallait un don pour devenir kinésiologue. Ou qu’on me disait que ça paraissait magique comme technique, presque médiumnique… Il est vrai que les praticiens qui parlent de vies antérieures ou tout autres croyances ésotériques dans une séance dite de kinésiologie, n’aident pas à rendre cette pratique tangible. Et pourtant, la kinésiologie s’appuie sur le corps, son système nerveux et tout ce qui les impactent pour comprendre ce qui crée des désordres et tenter d’y répondre.

Le système nerveux

La kinésiologie est une pratique qui découle de chiropractie. Cette dernière vise à traiter les dysfonctionnements musculo-squelettiques, notamment au niveau de la colonne vertébrale. Le chiropracteur a l’origine de la kinésiologie, Georges Goodheart, a établi le lien entre tonus musculaire et stress. La kinésiologie repose donc sur le postulat qu’un stress va crée une réaction neurale affaiblissant le tonus musculaire. Nous utilisons ce phénomène pour identifier les différents stress qui impactent le corps durant une séance.

Le test musculaire, une réponse neurale

Jusque là, rien de magique ou farfelu… juste une réponse neurale à une stimulation sensorielle (zone du corps contactée, un évènement évoqué, un mot prononcé). La pression effectuée sur l’avant bras permet d’évaluer si le tonus est affaibli ou non par la stimulation et si elle crée un stress au niveau du système nerveux.

femme colère fumée

Définition d’un stress

On définit un stress comme un ensemble de facteurs créant une réaction au niveau du corps poussant à agir : un évènement, une émotion et un ressenti associé à cette émotion permettant de l’appréhender et par conséquent d’y réagir. Lors d’une randonnée, si je tombe nez à nez avec un serpent (événement), je vais être prise d’une peur (émotion) que je vais ressentir par un frisson, une tension au niveau du ventre (ressentis). Cela va me pousser de manière inconsciente à faire demi tour (réaction).

Libérer les stress par le corps

Le stress est donc quelque chose de très corporel : il cumule un stimulus sensoriel, une réponse physiologique (émotions, ressentis, libération d’hormones poussant à agir) et une réaction. Et en kinésiologie, on cherche à utiliser le corps pour libérer le stress.

Activation neuronale

Pour libérer le stress qui doit l’être, le kinésiologue cherche à activer le “schéma neuronal impliqué dans ce stress. C’est à ce moment qu’on vient discuter de certains événements, émotions, besoins. Cela permet de réactiver les zones impliquées dans le stress en question et de pouvoir agir dessus.

Amener de la sécurité

Puis, une fois le schéma activé, on va pouvoir travailler dessus par le biais de différents outils qui viennent agir sur le système nerveux. Dans ma pratique, je vais utiliser des techniques en lien avec les organes, le fascia et les muscles. Ils sont un moyen de venir amener de la sécurité dans le système nerveux en défaisant les tensions, en libérant certains muscles de leur hypertonicité ou de leur points gâchettes. En libérant le corps des tensions, on crée une détente du système nerveux, là où habituellement, le schéma réactivé crée un stress. Donc toujours rien de magique ou farfelu.

La MTC et la notion d’énergie

En médecine traditionnelle chinoise (MTC), un des socles de kinésiologie, on parle beaucoup d’énergie vitale, de Qi, quelque-chose d’assez nébuleux et intangible. Et pourtant…

Petit rappel historique

Ce qu’il faut avoir en tête, c’est que la MTC est une médecine ayant plusieurs milliers d’années. À cette époque, les mots que l’on connait aujourd’hui pour décrire certains phénomènes physiologiques n’existaient pas. Les chinois de l’époque ont donc décrit cela par le biais de phénomènes observables dans la nature. C’est pour cette raison que la MTC est très métaphorique.

Méridiens et système nerveux

Depuis plusieurs dizaines d’années, les études pour comprendre cette médecine ancestrale se font de plus en plus nombreuses. Et aujourd’hui, on se rend compte que les méridiens seraient en réalité une cartographie rassemblant plusieurs systèmes du corps, notamment le système nerveux. Le Qi (existant sous différentes formes dans la MTC, comme le sang, les nutriments issus de l’alimentation, de l’air, etc) serait en réalité un ensemble d’informations circulant dans le corps.

Il n’y a donc pas de magie, de don ou autre phénomène inexplicable dans la kinésiologie. L’ensemble de la pratique repose sur le corps et des phénomènes physiologiques. En revanche, l’utilisation du test musculaire ne fait pas le kinésiologue. De nombreux praticiens ont été formés au test musculaire et à la kinésiologie mais vont y mêler d’autres pratiques. Cela peut créer des pratiques ésotériques qui s’éloignent de la kinésiologie mais qu’on nomme comme telle car on y trouve le test musculaire. D’où l’importance de se renseigner sur la pratique du kinésiologue que l’on choisit, afin de s’assurer que sa méthode corresponde à nos attentes.

La newsletter

Chaque mois, tu reçois un mail avec les dernières actualités du cabinet, de mes réseaux sociaux et l’article de blog mensuel.

les réseaux sociaux

Envie d’en savoir plus sur la kinésiologie, ma pratique, etc… RDV sur les réseaux sociaux pour davantage de contenus.